Bonus en EspagnePour de nombreuses entreprises en Espagne, au moment d’agrandir l’équipe, il est important de pouvoir ajuster le coût de ce nouvel employé par rapport au budget défini. Dans de nombreux cas, cela entraîne un retardement de l’embauche du nouvel employé, même si cette embauche est fondamentale pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Ainsi, pour chaque nouvelle prise de poste dans votre entreprise, il est important de prendre en compte les nombreux bonus en Espagne qu’il existe actuellement, car ceux-ci peuvent offrir des économies importantes à l’entreprise.

Au moment de signer un contrat à durée indéterminée, il est important de prendre en compte le fait que les principaux bonus en Espagne sont réservés aux entreprises qui sont le plus en difficulté et qui ont le plus de mal à embaucher.

Ces entreprises de moins de cinquante employés peuvent avoir accès aux bonus établis lorsqu’elles embauchent un employé appartenant à l’un de ces groupes :

  • Chômeurs de plus de 45 ans : Le bonus sera de 1300 euros par an (108,33 € par mois) pendant trois ans sur les cotisations patronales des contrats à temps plein. En cas de contrat à temps partiel, un pourcentage de temps partiel s’appliquera au bonus.
  • Les chômeurs de 16 à 30 ans : Ce bonus s’applique aussi sur trois ans. Pour la première année, le bonus est de 1000 euros annuels sur les cotisations patronales, pour la deuxième année, il s’élèvera à 1100 euros et pour la troisième année, il atteindra 1300 euros annuels.  Pour les contrats à temps partiel, on appliquera le même critère que pour le groupe précédent.

Pour l’application de tous ces bonus, il est important que le candidat soit inscrit en tant que demandeur d’emploi car c’est l’une des conditions requises pour pouvoir appliquer ces bonus en Espagne.

Les autres bonus dont il faut tenir compte au moment d’embaucher un employé sont ceux destinés à la médiation familiale.

Il existe actuellement des bonus pour les contrats d’intérim pour lesquels l’entreprise a eu besoin d’embaucher afin de remplacer un employé ayant demandé un congé sans solde pour prendre soin d’un membre de sa famille, pour une grossesse ou des situations de risque de grossesse, des risques durant la période d’allaitement…

Ces bonus ont une durée de trois ans. Dans le cas du congé sans solde pour prendre soin d’un membre de la famille, la réduction est de 95 % de la contribution professionnelle pour risques communs la première année, 60 % la deuxième année et 50 % la troisième année.  Dans le cas des contrats d’intérim de remplacement d’un employé qui est en congé maternité, risque de grossesse ou allaitement, le bonus est de 100 % de la contribution professionnelle.  De plus, dans ce cas, les nouveaux employés doivent être inscrits comme demandeurs d’emploi.

Si vous envisagez d’intégrer de nouveaux travailleurs dans votre entreprise, Arintass peut vous aider à évaluer tous les bonus en Espagne, et, si c’est le cas, celui qui est le mieux adapté à vos besoins.

Bonus en Espagne
5 (100%) 2 votes