En raison de la mondialisation, de plus en plus d’entreprises ont besoin de chercher des professionnels en dehors des frontières de notre pays, puisque les profils qu’elles recherchent sont des techniciens avec une spécialisation spécifique qui ne sont pas faciles à trouver ici.

Par conséquent, afin d’obtenir un permis de séjour et de travail pour ces professionnels de pays extérieurs à l’Union européenne, il est nécessaire de déterminer la meilleure façon d’y parvenir.

Il existe différentes procédures selon la situation de l’employé qui veut obtenir le permis. Dans cet article, nous nous concentrerons sur ces professionnels hautement qualifiés, avec des diplômes d’universités et d’écoles de commerce de prestige reconnu.

Ces permis sont introduits avec la loi 14/2013, connue sous le nom de loi sur la mobilité, qui a été modifiée par la loi 25/2015 et établit une procédure plus simple et plus agile pour l’obtention de la résidence et le permis de travail.

Premièrement, il convient de préciser qu’à l’heure actuelle, l’exigence de prestige reconnu n’entraîne aucune exigence supplémentaire à l’obtention d’un diplôme obtenu dans une université ou une école de commerce.

La procédure peut être effectuée par voie télématique, en ayant à fournir la documentation requise à la fois de l’entreprise et du travailleur. Il est important d’indiquer, afin de ne pas retarder la procédure, que le diplôme requis et le certificat de casier judiciaire doivent être traduits et légalisés.

Ce type d’autorisation de résidence et de permis de travail permet d’effectuer les démarches avec le professionnel en Espagne, tant qu’il soit d’une manière légale, ce qui réduit les délais, car on ne doit pas attendre l´obtention du visa par le professionnel.

La loi sur la mobilité prévoit la possibilité de demander par cette voie l’autorisation aux proches du travailleur. Ce type d’autorisation peut être demandé en conjonction avec celui du professionnel hautement qualifié, ou successivement au cas où l’entrée des parents se produit plus tard.

En résumé, l’obtention de permis de travail et de séjour par le biais de la loi sur la mobilité présente un certain nombre d’avantages par rapport à la procédure établie par la loi sur les étrangers :

  • Cette procédure ne nécessite pas de surmonter la situation nationale de l’emploi (SNE)
  • Les demandes sont résolues en 20 jours, et le silence est positif
  • La procédure peut être effectuée avec le professionnel en Espagne, à condition que le professionnel soit légalement, par exemple, en tant que touriste ou étudiant
  • Permet la demande de résidence et d’autorisation de travail pour les membres de la famille conjointement.
Cliquez pour noter cette entrée!
(Votes: 0 Moyenne: 0)

Arintass

Cabinet francophone comptable et fiscal